Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

Projet de restauration et de réhabilitation des formations forestières de l’aire métropolitaine (Grand Yaoundé) et aménagement du futur jardin zoo botanique des monts Messa à Yaoundé

Contexte et justification du projet

Des dispositions légales ont été prises dans le cadre du classement des forêts au profit des communautés au titre des forêts communautaires et communales.

La loi forestière de 1994, a prescrit aux Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) « de respecter, dans les villes, un taux de boisement d’au moins égal à 800 m² d’espaces boisés pour 1.000 habitants ».

La restauration  de0s  zones dégradées, inondables et  marécageuses de la  ville de Yaoundé sur environs 40ha se fera par la plantation des  essences suivantes : Eucalyptus spp,Wenge,Andok,Framiré,Ayous,Acacia,Neem,Bibolo,Movingui,Dibetou,Niové,Terminalia caltappa,Bété,Lotofa,Acajou, Azobé Fraké,Tilipier du Gabon et fruitières (Irvingia  gabonensis,Ricindendron heudelotii,Casmangues, Kola edulis Acuminata,Garcinia Cola.

Cette vision verte de l’aménagement urbain cadre également avec les orientations du schéma  stratégique national d’aménagement du territoire qui prévoit le maintien d’un terroir forestier représentatif de l’ensemble des écosystèmes forestiers et de leur rôle. 

La zone du projet se situe dans la région du centre, partie méridionale du Cameroun et dans la bordure Nord-Ouest de la capitale Yaoundé pour les monts Messa et dans un rayon moyen de 50km qui intègre les villes périphériques (Okola, Soa, Nkolafamba, Mbalmayo, Mbankomo, Elig-Mfomo, Obala, Mfou, Dzeng, Lobo).

Objectif global

 L’objectif général est La restauration et la réhabilitation des zones dégradées ainsi que leur mise en valeur économique et eco-touristique.   Cet objectif cadre avec  le souci constant de la Communauté urbaine de matérialiser les orientations stratégiques du plan de développement urbain en matière de gestion durable des ressources forestières ligneuses ,d’aménagement, d’embellissement et d’attraction de la ville de Yaoundé et son aire métropolitaine(périphérie) pour tout visiteur (touristes, écotouristes, scientifiques, chercheurs, conférenciers, citadins ,populations des villes environnantes : surtout les jeunes, les femmes et les adultes accompagnateurs) en moyenne 10 000 mille par an.

Objectifs spécifiques

  1. L’aménagement de six forêts urbaines (100 ha) par la réhabilitation des formations forestiers dégradés de son l’aire métropolitaine;
  2. les reboisements des hauteurs des Mont Nkolnyada (Palais des congrès) sur 20 ha,  des Monts Messa et autres hauts reliefs de la ville de Yaoundé dont ses sept collines ;
  3. la colonisation des bas-fonds  marécageux (Zones Tampons) de la ville de Yaoundé en vue d’un assainissement et une réduction de l’occupation anarchique par la mise en place des aire d’attraction pour les populations en vue d’une extension progressive dans les différents arrondissements de la ville de Yaoundé ;
  4. la création et l’aménagement du futur jardin Zoo botanique (202 ha)  aux normes et standards internationaux dans la ville de Yaoundé sur les hauteurs et terrain attenants des Monts MESSA. Cet espace sera   un haut lieu d’attraction touristique et de divertissement qui viendra accroitre significativement le parc infrastructurel  écotouristique déjà existant et qui comprend entre autres  les CASCADES DU MFOUNDI,du Bois Saint Anastasie et des six forêts Urbaines (situées à Nkolbisson,Oyom Abang,Enam,DGRE,Rond-Point Bastos, Nouvelle Route Bastos;
  5. la visites des expériences et la matérialisation des parcs ,jardins ,zoos et bois réalisés dans d’autres contrées en vue d’une adaptation à notre contexte local(France : Villars les Dombes dans la Région de Rhône Alpes Auvergne ,Le Zoo de Vincennes à Paris et le Bois de Vincennes ;Allemagne ;Etats Unis :Central Park, Zoo de San Diego,Kenya,Afrique du Sud :Kruger Park, etc…).

Activités réalisées et à réaliser par les partenaires du projet et la CUY

  1. Aménager le jardin zoo botanique;
  2. Réaliser les infrastructures routières et d’accueil des visiteurs, des animaux et des gestionnaires ainsi des espaces verts paysagers, les aires d’attraction, les plans d’eau, les VRD et les voies d’accès au site, les  hôtels de luxe  autour et dans le futur Jardin Zoo Botanique des Monts MESSA ;
  3. Reboiser les hauts reliefs, les terrains attenants et les fonds de vallées mitoyens aux marécages de la ville de Yaoundé sur environs 100 ha en moyenne au bout de trois ans financé par l’OIBT(Organisation Internationale des bois Tropicaux au Japon) ;
  4. Réaliser un plan de zonage et la cartographie des Monts MESSA,Mbankolo et Fébé en vue de la matérialisation des aménagements spécifiques au Zoo et à l’éco tourisme dont la DUP est  ;
  5. La construction des structures administratives et d’accueil des animaux et des visiteurs ;
  6. Réaliser l’étude d’impact environnemental des hauts reliefs et terrains attenants.
  7. Evaluer les indemnisations et les expropriations via  la Commission Départementale de Constat et d’Evaluation dans le cadre des travaux de création  des zones vertes sur les terrains attenants aux collines et hauts reliefs sis à Yaoundé  dans  le Département du Mfoundi (Commission créée par Arrêté Préfectoral N 00001359/AR/J06/BASC DU 12 Novembre 2013 dont les premières descentes sont imminentes;
  8. Effectuer des voyages d’études et d’échanges d’expériences en vue de la transposition et une adaptation des aménagements des parcs et zoos (le Parc de Villars les Dombes en région Rhône Alpes ,le Zoo de Vincennes à Paris, Le Parc Safari de San Diego au ETATS UNIS, en Allemagne, en Afrique du Sud, au Kenya et en Indonésie, etc…) ;
  9. Mettre en place des partenariats en vue de solliciter des financements et l’expertise technique (Experts, Zoologues, Paysagistes, Architectes, Ingénieurs de conception, Entreprises de construction en bois, associations des animaux) pour l’aménagement du Futur Jardin Zoo Botanique en vue d’assister la Communauté Urbaine de Yaoundé à réaliser ce projet phare ).

Résultats attendus

  1. Aménagement  effectif d’un jardin zoo botanique sur les monts Messa et les terrains attenants ;
  2. Au moins 5000 emplois  (pépiniéristes, hôteliers, zootechniciens, vétérinaires, ingénieurs de conception, techniciens des forêts et d’agricultures, paysagistes, encadreurs des parcs, guichetiers, régisseurs, cartograpahes , techniciens en bâtiments, etc…) créés autour du projet des Monts MESSA
  3. Aménagements des voies d’accès au zoo et  quartiers environnants
  4. Réduction des constructions anarchiques sur les terrains attenants aux hauts reliefs
  5. Relocalisation  des populations  locales
  6. Recasement des populations allogènes sur des réserves foncières acquises
  7. Amélioration du couvert vert végétal et forestier des hauts reliefs de la ville de Yaoundé
  8. Aménagements des aires d’attraction ayant des retombées financières pour la CUY (aires de jeux, parcs, attractions visuelle des animaux, ballades payantes au sein du zoo, visite de Yaoundé et ses cascades, du palais des  Congrès et sa forêt aménagée ;
  9. Retombées en termes d’attraction majeure à l’étranger par la venue des touristes, chercheurs, des écologistes, des touristes et écotouristes et des populations environnantes de l’Aire métropolitaine et les grandes  villes du Cameroun

COÛT TOTAL ESTIMATIF DU PROJET DES MONTS MESSA 

  • 450 millions de Francs (Etudes de Faisabilité, APS, APD) disponibles et mis à disposition après appel d’offre international restreint, contrat signé avec RAINBOW ENVIRONMENT  CONSULT
  •  80 milliards environs : Réalisation du Projet et Exécution sur le terrain ; Aménagement des Infrastructures, etc….)
  • Apport des partenaires au développement sollicités : 60 milliards (COMIFAC, Coopération Allemande, Coopération Française, coopération Japonaise, Coopération Britannique, Fonds Mondial pour l’Environnement(FEM), PNUD, etc.
  • Apport de la CUY : 500(cinq cent millions) de francs CFA pour les études sont déjà disponibles ;
  • Reboisements en régie pour 200 (cinquante) millions de francs CFA effectués et en cours dans les  zones de bas-fonds, les Hauts Reliefs et les terrains attenants.

DÉMARRAGE EFFECTIF DU PROJET DES MONTS MESSA 

Courant 2017 après finalisation des études réalisées par le Cabinet RAINBOW ENVIRONMENT  CONSULT.

Please follow and like us:
Follow by Email
YouTube
Instagram