Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

Yaoundé – Cœur de Ville (Programme C2D)

Dans le cadre de la mise en œuvre du 3ème Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), les parties camerounaises et françaises se sont accordées pour qu’une enveloppe de 66,5 M€ soit 43.6 Milliards de FCFA (Toutes Taxes Comprises et hors coûts d’études préparatoires) soit dédiée au financement d’un projet d’infrastructure à caractère emblématique dans la Ville de Yaoundé.

Après concertation entre le Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU) et la Communauté Urbaine de Yaoundé (CUY), il a été convenu de proposer au financement du C2D un ensemble d’actions visant à améliorer de façon concrète et visible les conditions de circulation et de mobilité dans la ville de Yaoundé, notamment autour du centre administratif, et ce en ligne avec les objectifs du nouveau Plan de Mobilité Urbaine Soutenable dont la Communauté Urbaine est en train de se doter. Ce programme est dénommé Yaoundé Cœur de Ville.

Ce programme comprend par ordre de priorité :

1.      l’aménagement du carrefour Elig-Edzoa et de ses abords ;

2.       l’aménagement de la Place Élig-Effa et de ses abords, y compris la réhabilitation de la gare routière ;

3.       la transformation de la zone du carrefour Mvan et de ses abords en pôle d’échange multi-modal ;

4.       Des actions à impact rapide (Quicks Wins), identifiées dans le cadre de l’élaboration du Plan de Mobilité Urbaine Soutenable (PMUS) de la ville de Yaoundé et incluant notamment :

l’amélioration des accès aux Monts Messa et leur aménagement en espace de loisir ;

la reconfiguration légère de plusieurs carrefours ;

l’aménagement de cheminements piétons en centre-ville ;

des actions de communication et de sensibilisation ;

le renforcement des capacités de la CUY dans l’opérationnalisation et la mise en œuvre du PMUS.

Le programme sera structuré en deux composantes : une composante infrastructurelle (aménagements des 3 zones identifiées) et une composante actions à impact rapide.

L’appel d’offres pour les études préalables de faisabilité est en cours de lancement. Ces études ont pour objectifs : i) de réaliser les études complètes des aménagements structurants et des actions à impact rapide infrastructurelles et ii) d’assister la CUY dans l’opérationnalisation du PMUS.

Les travaux pourront démarrer dans 24 mois, soit au premier trimestre 2021.

Please follow and like us:
Follow by Email
YouTube
Instagram