Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

Community

Gestion des ordures ménagères : le nouveau prestataire présente sa logistique au maire de la ville  

La société Thychlof renforce sa logistique en se dotant de sept nouveaux camions bennes à ordures ménagères. Ces nouveaux engins ont été présentés au maire de la ville le 23 janvier 2023 à l’esplanade de l’Hôtel de ville.

« La Mairie de la ville de Yaoundé est en train de faire des efforts pour le maintien de la ville en bon état de propreté. Hysacam était seul jusqu’à présent et débordé par le volume de travail accentué par l’incivisme. Malgré ce qui est fait, les populations ne sont pas disciplinées dans la gestion des ordures qu’elles produisent et jettent partout », déplore le Maire de la ville, Luc MESSI ATANGANA.

Il précise que « le nouvel opérateur vient en appui à Hysacam. Ce nouvel opérateur est sur le terrain depuis quelques mois,  et dispose d’une flotte déjà visible sur nos routes. Tout cela montre que la mairie de la ville et ses partenaires font des efforts pour que notre ville soit propre. Nous sollicitons donc la compréhension de nos populations. Qu’elles sachent que ce sont elles qui produisent les ordures et elles ont le devoir de les gérer de façon responsable au lieu de produire les ordures et de les abandonner soit sur la voie publique, soit sur les abords des routes, soit dans les cours des voisins pour donner l’impression que rien n’est fait. Nous promettons que nous allons continuer à améliorer les conditions de vie des populations ».

« Notre apport sera bien visible, car nous allons appuyer l’ancien prestataire en termes de collecte d’ordures. Il s’agit de rendre la ville propre pour le bien de la population. Cette acquisition n’est pas suffisante mais nous allons petit à petit. Nous avions cinq camions poubelles sur le terrain auxquels s’ajoutent les sept nouveaux camions. Il y en a sept autres qui sont en mer et vont arriver dans quelques semaines. Il est question d’aller progressivement et rationnellement aussi. Nous allons faire un planning qui sera communiqué aux populations afin qu’il n’y ait pas de chevauchement», indique Charles  MVONDO ONANA, directeur des affaires financières à la société Thychlof sarl.

CELCOM/ RP

Fêtes de fin d’année: La Communauté urbaine de Yaoundé fait des dons à 430 personnes vulnérables

La 13e édition de la Journée de solidarité urbaine de la ville de Yaoundé s’est tenue le 20 décembre 2022 à l’esplanade de l’Hôtel de ville. Présidée par Mme Sylvie Melingui Essomba, conseiller technique n°3, représentante personnelle du maire de la ville, la cérémonie a connu la forte présence de centaines de demandeurs (associations de personnes vivant avec un handicap, personnes atteintes de maladies mentales, orphelins et veuves…).

Dans une ambiance festive, le personnel de la mairie et les personnes vulnérables ont communié. Un moment fort qui a précédé la remise des présents. Lots essentiellement constitués de denrées alimentaires (boîtes de sardines, riz, arachides, huile, tomate…) de savons et de vêtements, ils ont été remis à 430 nécessiteux. « Ne regardez pas la quantité, mais retenez le symbole, le geste. Il s’agit d’un acte de cœur du Maire de la ville, qui souhaite que vous aussi ayez de quoi fêter en cette période de fêtes de fin d’année. Vous aider est une philosophie du maire qui au cours des prochaines années sera l’un des axes prioritaires de son action « , a déclaré Mme le conseiller technique n°3, représentante du Maire.

Le temps de cette cérémonie, l’esplanade avant de la Mairie de la ville s’est transformée en cours de bonheur, où de centaines de personnes ont retrouvé le sourire. Il n’y avait qu’à regarder des personnes handicapées danser dans leurs fauteuils roulant au moment de réceptionner leur don. Un rituel qui dure depuis 13 ans à la Communauté urbaine de Yaoundé. L’année dernière, plus de 750 nécessiteux vivaient déjà la même expérience.

Celcom-Rp/ CUY

Plan de campagne 2023: Les priorités de la Communauté urbaine de Yaoundé

La Communauté urbaine de Yaoundé (CUY) a tenu, le 14 décembre 2022, une session ordinaire de son Conseil consacrée à l’examen et à l’adoption du projet de budget pour l’exercice budgétaire 2023. Après examen en commission et en plénière, les conseillers ont voté à l’unanimité un budget qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 37,22 milliards de francs CFA contre 35, 96 milliards en 2022, soit une augmentation de 1,2 milliard FCFA.
Cette enveloppe permettra à la CUY de réaliser sur fonds propres de nombreux projets au premier rang desquels les infrastructures routières à hauteur de 6,5 milliards de francs ; l’aménagement des voiries et réseaux d’eau et électricité pour 800 millions de francs ; l’aménagement des jardins, places publiques et espaces verts pour 1,7 milliard de francs ; l’acquisition du matériel pour les voies communales pour 1,5 milliard.

Selon le plan de campagne adopté, il est prévu une série de projets routiers à mettre en œuvre en 2023, notamment la construction de la route d’Afanoyoa dans l’arrondissement de Yaoundé III, précisément les tronçons carrefour camp-Sonel-carrefour Afanoyoa- limite avec la commune de Bikok et carrefour Afanoyoa –lycée d’Afanoyoa ; l’aménagement du tronçon de route Ebol Ndjong à Yaoundé IV ; la rehabilitation des axes routiers Mimboman Sapeur-Emombo montée Essomba- Emombo II-Emombo I école publique de Kondengui- Emombo- carrefour Belibi dans l’arrondissement de Yaoundé IV.

A ces projets à financement propre de la CUY s’ajoutent de nombreux autres à exécuter dès cette année avec le concours des partenaires. Il s’agit notamment du projet Yaoundé cœur de ville financé par l’Agence française de développement dans le cadre du programme de développement et de désendettement (C2D). Il est prévu le lancement des travaux d’aménagement des carrefours Mvan, Elig-Effa, Elig-Edzoa et la construction de deux gares routières dont l’une à Mvan et l’autre à Messa ainsi que l’aménagement du mont Messa.

Le plan de campagne de la CUY pour 2023 s’annonce dont aussi intense en réalisation que celui de 2022. Parmi les réalisations du maire de la ville, Luc MESSI ATANGANA en 2022, figurent notamment la construction du Monument patriote, la réhabilitation du tronçon de route Ekounou-Nkomo et des voies à Bastos (base du BIR et Centre de production des passeports à Etoudi); l’extension des feux tricolores dotés de capteurs intelligents pour réguler la circulation à travers les carrefours de la ville, l’installation des lampadaires solaires dans les arrondissements de Yaoundé 1er, 3e et 7e ou le lancement des travaux de construction du bâtiment annexe numéro 2 de l’hôtel de ville.

Celcom-RP/CUY

Les comptes 2021 de la CUY adoptés

Le Conseil de la Communauté urbaine de Yaoundé s’est réuni en session ordinaire le 23 juin dernier dans la salle des délibérations de l’Hôtel de ville de Yaoundé. La rencontre portait essentiellement sur l’examen et le vote du compte administratif, du compte de gestion du receveur municipal et du compte-matières du comptable-matières pour l’exercice budgétaire 2021.
Après examen et adoption des procès verbaux de la session ordinaire du 22 décembre 2021 consacrée à l’examen et au vote du budget 2022, le conseil a tablé sur l’exécution du budget 2021.
Le budget de l’exercice 2021 portait sur une enveloppe de 41,95 milliards de francs CFA après affectation de l’excédent budgétaire de 2020.
En 2021, a indiqué le maire de la ville, Messi Atangana Luc, 25,96 milliards de recettes ont été enregistrées, soit un taux de réalisation de 61,91 % du budget, pour 22,80 milliards de dépenses effectuées, soit 54, 37 % du budget. Ce qui donne un excédent de 3,16 milliards, affecté au budget de l’exercice en cours, grâce à une délibération votée séance tenante par le conseil de la Communauté urbaine.
L’exécution du budget de la CUY en 2021 et de manière détaillée, c’est des recettes de 25 milliards composées de 20 milliards de recettes de fonctionnement soit 55,84 % de réalisation du budget de l’exercice et 5,76 milliards de recettes d’investissement qui représentent 22, 20% du budget.
Côté dépenses, sur les 22,80 milliards exécutés, 14,42 milliards ont été affectées aux dépenses de fonctionnement, et 8, 38 milliards à l’investissement.
Le rapport d’exécution du budget de la CUY en 2021 présenté, le conseil a procédé à l’examen du compte administratif, du compte de gestion et du compte-matières, puis les a validés, non sans féliciter le maire pour les efforts consentis dans le recouvrement des recettes notamment.
Afin de prendre en compte les 3 milliards d’excédents réalisés, le Conseil a aussi voté le réajustement du plan de campagne 2022. Ainsi, de nouveaux projets tels que l’extension du réseau d’éclairage de Yaoundé, le bitumage de la voie d’accès et des servitudes sur le site Ntougou à Yaoundé 2, l’aménagement de la voie d’accès au village Nsimeyong 3, lieu dit Nkolguie à Yaoundé 3…
Entre autres délibérations votées au cours de la même occasion, l’autorisation du plan stratégique d’aménagement du Mont Messa à Yaoundé 2, la délibération fixant les montants de réparation payables par les auteurs des dégradations et dommages causés sur la voirie et le domaine public. En marge de la session ordinaire, le Maire a conduit les membres du conseil de la communauté urbaine de Yaoundé et le préfet du Mfoundi à la visite du chantier de construction du deuxième bâtiment annexe de l’hôtel de ville. Les travaux connaissent un rythme d’avancement satisfaisant.


Le préfet du Mfoundi, Emmanuel Mariel Djikdent a par ailleurs félicité le maire de la ville pour les nombreuses réalisations qui contribuent à l’embellissement de la ville de même qu’il l’a également encouragé à poursuivre la campagne de lutte contre la circulation des motos taxis dans le centre ville de Yaoundé. Opération en cours depuis le 8 juin dernier, et qui enregistre déjà un butin de plus de 200 motos scellées à la mairie de la ville.
CELCOM-RP/CUY

Le Maire de Yaoundé en croisade contre les nids-de-poule

Des engins du génie militaire sont à pied d’œuvre depuis quelques semaines dans une dizaine de quartiers de la ville de Yaoundé. Objectif : boucher les nids-de-poule qui rendent certaines artères plus ou moins praticables. L’opération lancée début décembre 2021 concerne près de 60 tronçons routiers à travers les sept communes d’arrondissement que compte le département du Mfoundi.

Afin d’évaluer l’exécution des travaux sur le terrain, Luc Messi Atangana, le Maire de la ville, accompagné de collaborateurs des services techniques, s’est rendu au lieu-dit Dovv Mendong le 28 décembre. Trois faits ont retenu l’attention du Maire de la capitale. D’abord l’évolution du chantier. Entre dimanche 26 décembre et lundi 27, les nids-de-poule ont été bouchés, et la chaussée du tronçon Tradex Mendong-Dovv Mendong réhabilitée. La route affiche fière allure et le trafic y est plus fluide. De quoi féliciter le prestataire, le génie militaire en l’occurrence. Mais le temps des félicitations n’aura pas duré.

Le temps pour le Maire de constater que la chaussée est envahie par des eaux usées. Après les échanges avec les riverains, le Maire se rend à l’évidence : « La chaussée ne pourra pas tenir longtemps, tant que l’espace prévu pour drainer les eaux de pluie reste envahi par des eaux usées des ménages et commerces », a- t-il déclaré. Le Maire décide sur-le-champ d’infliger une amende au promoteur du motel qui déversait ses eaux usées sur la chaussée. Ce dernier est également sommé de drainer ces eaux dans une fosse septique sous peine de fermeture. La même menace plane sur deux boulangeries.

En parcourant quelques artères du quartier, le Maire constate que des constructions empiètent sur les servitudes. C’est le cas au lieu-dit Mendong-vallée, où un immeuble R+7 s’est implanté au bord d’une servitude avec des fosses septiques qui réduisent de plus de deux mètres la route. Le responsable du chantier en incapacité de produire un permis de bâtir en bonne et due forme est sommé de démolir la clôture et les fosses septiques dans un délai de 24h.
Canicha Djakba

Yaounde City Council votes 35 billion FCFA budget for 2022

The Yaounde City Council will for the year 2022, run on a budget of 35.9 billion FCFA. This amount was arrived at during a council session that took place yesterday Wednesday December 22nd, 2021.
The said amount is in surplus of 2 billion FCFA, compared to the sum of 3 billion FCFA voted by councilors last year.
Addressing councilors and other stakeholders, the City Mayor, Luc Messi Atangana said the institution in 2021, beat the odds including the raging Covid-19 pandemic. « The execution of the budget for the 2021 fiscal year was better controlled than that of the 2020 fiscal year, despite the prevailing health crisis, » he noted.
« 70% completed to date, » the Mayor went on, « it has required some arbitration to integrate new projects, such as the development of sidewalks starting from the Acropole Bakery right to the Anga River”.
Other top projects achieved in 2021 include the construction and handing over of four police stations to the Delegation General for National Security. The City Mayor within the course of the year, also inaugurated the Ongola market, the faecal sludge treatment plant at Etoa, and the Monument of Unity at the Boulevard de l’Unite.
Key areas of focus of the council’s 2022 budget will include the road maintenance programme, land acquisitions, construction of a second structure to host council offices, the construction of a market, restaurant, public toilets and market shops, the construction of relaxation resorts, rehabilitation of roads, rehabilitation of the City Council building and the Parcours Vita fitness facility, as well as the improvement of water and electricity supply.
Giyo Ndzi

Follow by Email
YouTube
Instagram